Groupe atlantique de plongée

Groupe atlantique de plongée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découverte d'un trésor englouti sur l'île de Java

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 271
Niveau de plongée : N2
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Découverte d'un trésor englouti sur l'île de Java   Jeu 28 Sep - 14:24

La marine indonésienne a soudainement arrêté les opérations de fouilles d'un navire coulé en mer de Java, rempli de pierres précieuses et de céramiques rares, menées par une équipe de plongeurs étrangers accusés par les autorités de convoiter le trésor.

Huit scaphandriers professionnels (deux Australiens, deux Britanniques, deux Français, un Belge et un Allemand), aidés par des Indonésiens, se trouvaient vendredi sur une barge ancrée en pleine mer, au-dessus de l'épave, quand ils ont vu arriver une navette militaire.

"Nous avons été arrêtés sur la barge et ramenés à terre. Nous n'avons pas le droit de sortir du pays ni de Jakarta. Nous avons prévenu nos ambassades", a déclaré à l'AFP Daniel Visnikar, chef-plongeur de nationalité française.

Dans un procès-verbal dont l'AFP a obtenu copie, l'Agence nationale de protection du patrimoine sous-marin indonésien indique que "selon des informations obtenues auprès de résidents locaux, il est suspecté que des étrangers illégaux oeuvrent à récupérer un trésor".

"Nous avons pourtant tous les documents nécessaires pour effectuer les plongées qui se passent toujours en présence de représentants du gouvernement indonésien", a assuré M. Visnikar.

Le bateau au centre de l'imbroglio repose par 54 mètres de fond à environ 130 milles marins de Jakarta. Il a coulé il y a plus de mille ans et est rempli de richesses de l'époque des Cinq Dynasties chinoises (907-960), selon des spécialistes.

"Une épave du Xe siècle aussi riche, il y en a peu", a estimé Jean-Paul Desroches, conservateur général au Musée Guimet à Paris. Il a pu étudier des photos des pièces remontées à la surface et les trouve "extrêmement intéressantes".

L'épave et sa cargaison témoignent selon lui de l'époque clé du "passage de la route de la Soie à la route de la mer" et illustrent "la rencontre entre le monde islamique et la Chine, qui descend avec son économie dans le sud à cause des pressions qu'elle subit dans le nord".

Un responsable des fouilles conduites depuis le mois d'avril a avancé de son côté que l'épave devait "susciter bien des convoitises". De la vaisselle aux motifs délicats, des rubis, des saphirs ou des verres de la dynastie des Fatimides, qui régna il y a mille ans en Egypte, ont été retirés de la vase.

"Il s'agit d'un des plus gros bateaux chargés de céramiques jamais retrouvés", a commenté le responsable belge du chantier, Luc Heymans. Il a précisé que selon un accord officiel l'Etat indonésien devrait toucher 50% du produit des ventes du trésor englouti.

Il a réaffirmé que le chantier financé par des "fonds privés européens" était légal.

"Nous avons rempli tous nos engagements vis-à-vis de l'Etat indonésien. Ils ont le listing complet de tout ce qui a été extrait du navire et emporté à Jakarta", a dit M. Heymans.

L'Indonésie n'est pas réputée pour la transparence de ses chantiers d'archéologie. Les actes de pillage, souvent avec l'appui de l'armée ou de la police, sont fréquents.

"On est certainement une des seules équipes à avoir travaillé vraiment légalement. Cela doit choquer beaucoup de gens. Ici personne ne travaille comme cela", a confié Jean-Paul Blancan, un autre chef-plongeur de l'équipe.

Alors que toute cette semaine est fériée à Jakarta pour l'Aïd al-Fitr, la fête marquant la fin du ramadan, les autorités indonésiennes n'ont pu être jointes pour étayer leurs accusations.

Déjà 60.000 pièces sur une estimation de 160.000 ont été remontées et stockées dans un hangar à Jakarta, selon les scaphandriers. Ces trésors devaient faire l'objet en 2006 ou 2007 de ventes organisées par la maison Christie's, qui a estimé la cargaison à plusieurs millions d'euros, alors que des rumeurs ont fait état de bien davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Découverte d'un trésor englouti sur l'île de Java
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» un village normand du 11 eme siècle englouti.
» Rallye découverte
» Découverte d'une tribu isolée en Amazonie
» A la découverte des Hautes Vosges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe atlantique de plongée  :: ARCHIVES :: Le bar du GAP-
Sauter vers: