Groupe atlantique de plongée

Groupe atlantique de plongée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NICE MONACO : Bilan de l'opération de comptage des mérous

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 271
Niveau de plongée : N2
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: NICE MONACO : Bilan de l'opération de comptage des mérous   Lun 19 Mar - 16:27

Bilan de l'opération de comptage des mérous en baie de Monaco (près de Nice) : quatre-vingt trois mérous bruns recensés. A l'initiative de la Direction de l'Environnement, de l'Urbanisme et de la Construction (DEUC), une campagne d'inventaire de "l'Epinephelus marginatus", communément appelé mérou brun, a été menée dans les eaux de la Principauté, en octobre 2006. Cette mission avait pour objectifs d'établir un bilan qualitatif et quantitatif de la population de mérous en comparaison avec les deux précédentes études conduites en 1995 et 1997. Il s'agissait également d'évaluer l'impact des travaux d'aménagement du Port Hercule sur le peuplement, et enfin de vérifier si les augmentations d'effectifs constatées sur le littoral méditerranéen français se retrouvaient à Monaco.

Cette espèce à très haute valeur patrimoniale est la plus répandue des huit espèces de mérous que compte la Méditerranée, même si elle reste en danger sur le plan des effectifs de population, car particulièrement vulnérable à certaines formes de pêche. Sa chasse sous-marine est interdite en Principauté depuis janvier 1993 et elle bénéficie d'une protection relative en Méditerranée française, au travers un moratoire (2003–2007).

Du 16 au 18 octobre 2006, avec le soutien logistique du Service de la Marine et le concours des plongeurs de la Compagnie des Carabiniers du Prince, neuf plongeurs biologistes, dont sept appartenant au Groupe d'Etude du Mérou (GEM), ont sillonné les eaux monégasques, de Fontvielle au Larvotto, afin de recenser cette population de poissons, selon un protocole utilisé depuis de nombreuses années, notamment dans la réserve du parc National de Port-Cros. Répartis en deux équipes, les plongeurs prospectaient minutieusement les sites, progressant parallèlement à une distance de 5 à 10 mètres et relevant pour chaque mérou rencontré les paramètres suivants : la taille, le temps de plongée, la profondeur, les caractéristiques de l'habitat, le comportement et la direction de déplacement.

Pour éviter les doubles comptages, un bilan et une synthèse des observations étaient effectués au retour des plongées par chacune des équipes.

Au terme de cette campagne, Valérie Davenet, responsable de cette mission au sein de la DEUC, précise : "le recensement montre un accroissement conséquent du peuplement de mérou, qui était de 7 individus en 1995, 12 en 1997, et compte aujourd'hui 83 spécimens de 20 à 110 cm. Une augmentation marquée d'un rajeunissement avec l'observation de jeunes mérous (moins de 2 ans) synonyme d'une reprise de la reproduction, dont nous ne pouvons que nous réjouir".

Elle souligne également : "trois ans après la fin de la construction de la digue de protection du Port Hercule et de la contre-jetée, cet inventaire montre que l'impact de ces chantiers n'a eu aucune incidence et à même favorisé des habitats propices pour la population de mérous. Par ailleurs, l'augmentation d'effectifs, du même ordre de grandeur que celui constaté sur le reste de la Méditerranée française, est la conséquence probable de la protection dont bénéficie cette espèce".

L'étude montre également que deux secteurs ont les faveurs du peuplement : le premier, avec 31 mérous, est compris entre le pied du Musée et la rotule de la grande digue du Port de la Condamine, le second avec 28 mérous est situé entre le pied du Fairmont et l'émissaire du Larvotto. Une douzaine d'individus ont également était recensés entre la jetée ouest de Fontvielle et Saint Nicolas et une autre douzaine entre la contre-jetée et le pied du Fairmont.

L'on note aussi que les mérous de moins de 30 cm sont observés à l'est du Musée uniquement (rotule, grande digue, tombant des Spélugues et vers le Larvotto) mais pas à l'ouest et que les mérous de grande taille occupent tous les secteurs. Enfin l'analyse de la répartition bathymétrique montre une forte proportion des individus (56,6%) dans la zone de 20 à 30 m de profondeur, puis 27,7% entre 10 et 20 m, 7,2 % dans la zone de 0 à 10 m et 8,4% au-delà des 30m.


Les fonds prospectés par les plongeurs du GEM durant la mission
d’inventaire d’octobre 2006 des mérous de la Principauté de Monaco
sont soulignés en rouge sur cette vue aérienne de la Principauté.


Le nombre de mérous bruns et leur répartition par année de recensement et par taille


Taille 1995 1997 2006
De 0 à 25cm 0 3 9
De 25 à 50cm 5 3 27
De 50 à 70cm 0 6 30
Au-delà de 70cm 2 0 17
Total 7 12 83
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NICE MONACO : Bilan de l'opération de comptage des mérous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» Opération réussi - geslaagde operatie
» Sarkozy, premier bilan
» 9ème Congrès de la Fédération CGT services publics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe atlantique de plongée  :: ARCHIVES :: Le bar du GAP-
Sauter vers: