Groupe atlantique de plongée

Groupe atlantique de plongée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’impact du réchauffement climatique sur la méditerranée

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur


Nombre de messages : 271
Niveau de plongée : N2
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: L’impact du réchauffement climatique sur la méditerranée   Mar 5 Juin - 17:03

A cause du réchauffement climatique, le lagocephalus sceleratus, un poisson de la Mer Rouge qui peut atteindre une longueur de 0,51 cm et un poids de 1,665 gr, est passé en Méditerranée via le canal de Suez. Il a été trouvé au large des îles grecques de Rhodes, Symi et la Crète.



C’est un poisson verdâtre avec des points noirs qui présente une bande argentée sur les flancs.Les autorités sanitaires des pays méditerranéens sont inquiètes car les pêcheurs et les consommateurs ne sont pas encore au courant de la dangerosité du lagocephalus sceleratus. Deux décès ont été constaté suite à l’ingestion de ce poisson dans le bassin méditerranéen

Ce n’est pas un phénomène nouveau. Des poissons et des algues tropicales représentent aujourd’hui pas moins de 80% des 550 espèces allogènes recensées dans le bassin méditerranéen. Ce phénomène existe depuis le percement en Egypte du Canal de Suez, en 1869.

Dans l’Atlantique, les espèces ‘froides’ peuvent monter jusqu’à Bergen (en Norvège), mais en Méditerranée il n’y a pas de Bergen, ça s’arrête à Marseille (sud de la France)”, explique Bella Galil, de l’Institut national israélien d’océanographie. “Les espèces ne peuvent pas passer par le continent, ça s’arrête dans la marina de Marseille”

"L’anchois est une espèce que l’on trouvait, jusqu’a présent, principalement dans les eaux orientales et du sud de la Méditerranée ou dans les eaux tropicales et subtropicales de l’atlantique et du Pacifique. Lors de campagnes réalisées au cours des étés 2003 et 2004, les chercheurs ont analysé la distribution spatiale des zones de reproduction des anchois, le long de la cote catalane. Les donnees ont confirme l’existence d’oeufs et de larves d’anchois jusqu’a la zone de Blanes (Gerone). Or il y a 20 ans, le point le plus au nord ou l’on pouvait rencontrer cette espèce était le delta de l’Ebre, et exceptionnellement vers les cotes de Barcelone, car au delà les eaux étaient trop froides pour les anchois.



Mais au temps du réchauffement planétaire, ces organismes sont selon la chercheuse de l’Institut national israélien d’océanographie autant de “candidats qui attendent dans la Méditerranée de se répandre d’avantage, parce qu’ils sont à l’origine adaptés à la chaleur alors que la plupart des espèces locales sont adaptées au froid”.
Ce phénomène est déjà démontré avec la propagation d’invertébrés tels que le bivalve Brachidantes pharaonis des côtes du Levant à la Corse ou la méduse Rhopilema nomadica jusqu’au Péloponnèse, pourrait s’avérer fatal à nombre d’habitants originels. Plusieurs scientifiques évoquent un réchauffement moyen de l’eau méditerranéenne de l’ordre d’un degré au cours de la décennie passée.



Bien sur le problème de la montée des eaux à déjà commencé en Méditerranée. Dans le Maghreb, de nombreuses zones sont dégradées voire même détruite par la montée des eaux.

Un degré de plus, cela fait une avancée du trait de côte de plusieurs dizaines de mètres. Ainsi, les systèmes lagunaires vont être annexés au milieu marin

Là encore, nous sommes face à des choix importants à faire pour sauvegarder notre planète !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’impact du réchauffement climatique sur la méditerranée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réchauffement climatique (chapitre 2)
» Panneaux photovoltaïques et réchauffement climatique
» Moins de pollution augmenterait le réchauffement ?
» Réchauffement climatique
» ENVIRONNEMENT - Le réchauffement climatique est aussi une affaire de castors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe atlantique de plongée  :: ARCHIVES :: Le bar du GAP-
Sauter vers: